Le viager : Financement des retraites et dépendance

Pensions gelées, incertitude sur la viabilité du système de retraite, coûts excessifs de la dépendance… et si le viager était une solution viable pour le problème de la dépendance ?

Financement des retraites

Le financement des retraites est un problème inquiétant pour les retraités et leurs enfants…

Vidéo du site www.xerficanal.com

Alexandre Mirlicourtois – directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi parle du financement des retraites

Les incertitudes sur le système de retraite sont sources d’angoisse pour les retraités et leurs descendants.

En effet, si l’on regarde du côté des retraités, les pensions versées (1 300 €/mois en moyenne) et les revenus liés au patrimoine ne suffisent pas toujours à financer les travaux d’adaptation du logement au vieillissement, les frais d’accompagnement pour un maintien à domicile ou le prix d’une place dans un EHPAD (2 500 €/mois en moyenne).

De plus, les charges peuvent retomber sur les descendants au titre de l’obligation alimentaire.

Or, plus de 70 % des personnes âgées ont un actif : leur logement. Alors comment pallier les manques de trésorerie des personnes âgées ?

Avec le viager occupé !

En vendant en viager, le vendeur récupère une partie de l’argent de la vente de son bien immobilier en cash (le bouquet) et une autre partie sous forme de rente viagère régulière (rente mensuelle, trimestrielle ou rente annuelle aussi appelée arrérages) jusqu’à son décès.

L’aléa pour l’acquéreur est la durée de vie du débirentier (vendeur). C’est pourquoi il bénéficie d’une décote de 40 à 60 % par rapport à la valeur du bien.

Les avantages pour le vendeur :

  • Financement de la dépendance grâce à la rente,
  • Financement des travaux d’adaptation dans la résidence grâce au bouquet,
  • Amélioration du niveau de vie général.

Les avantages pour l’acheteur : 

  • Il acquiert un bien moins cher que ceux sur le prix du marché,
  • Il n’a pas besoin de recourir à l’emprunt,
  • Le bien sera entretenu et prendra de la valeur.

Si le viager est encore boudé par les acheteurs et les vendeurs, la réalité économique est autre : viager et dépendance sont faits pour s’entendre.

Pour plus d’information, contactez Dominique Charrier, expert viager depuis 1977.

Dominique Charrier

About Dominique Charrier

Leave a Reply

Call Now Button