“C’est une autre façon d’acheter à crédit !” – Propriétaire d’un Viager

Monsieur Todesco est devenu propriétaire d’un viager par l’intermédiaire de l’Institut National du Viager et sur les conseils de Dominique Charrier.

Il a 49 ans, est marié, a deux enfants et il est agriculteur-viticulteur à Savignac-de-Duras, dans le Lot-et-Garonne, proche Gironde.

Quel est votre expérience du viager ?

J’ai acheté trois viagers. Les deux premiers biens immobiliers étaient en viager libre. J’ai mis la première maison en viager en location et j’exploite la deuxième propriété directement en tant que résidence principale.

L’une des deux transactions immobilières était un rachat de rente viagère. Je paie la rente mensuelle à hauteur de ce qui avait été décidé à la signature du contrat de vente entre le premier acheteur et le vendeur en viager. Il en sera ainsi jusqu’au décès du vendeur.

Je fais en sorte de chercher autour de chez moi, près de Savignac-de-Duras dans un rayon de 30 kilomètres mais pour le dernier achat en viager réalisé avec Mr Charrier, j’ai acheté sur le Bassin d’Arcachon.

Je pense que je garderai ce dernier bien immobilier comme résidence secondaire afin d’en profiter et d’en faire profiter mes deux enfants. A moins bien sûr que je n’ai un besoin immédiat et dans ce cas, je le revendrai.

Bon à savoir :il est possible de revendre un viager pendant le vivant du vendeur. Ce dernier n’a pas à donner son accord selon l’article 1960 du Code Civil. Le vendeur en est simplement informé par huissier. Il conserve son droit d’usage et son droit d’habitation s’il s’agissait d’un viager occupé. Le nouveau propriétaire devra verser la rente à vie selon les modalités de paiement décidées avec l’ancien acheteur. Aux rentes viagères s’ajoute le paiement de tout ou partie du bouquet, en fonction de ce qui est décidé. L’ancien acheteur est garant du nouveau et devra payer les sommes dues en cas de non paiement des rentes.

Devenir propriétaire d’un viager implique le versement d’une rente à moins d’opter pour un viager sans rente.

Lisez également l’interview de Monsieur Legourd, vendeur en viager à La Rochelle.

Pourquoi avoir choisi l’achat en viager ?

Avec ma femme, nous achetons également en achat traditionnel. Acheter en viager, c’est une manière de diversifier nos placements car nous commençons à avoir pas mal de patrimoine immobilier.

Nous avons choisi l’achat en viager pour pouvoir acheter à crédit sans passer par l’emprunt aux établissements bancaires. C’est une autre façon d’acheter à crédit et à vue.

De plus, le viager, c’est une histoire de relationnel, de feeling avec le vendeur. Si vous achetez un viager occupé notamment, vous devez pouvoir vous assurer en tant qu’acquéreur que votre achat sera bien entretenu par le crédirentier (vendeur).

A noter : dans le cadre d’un viager occupé, l’occupant a la charge de l’entretien du bien et le paiement de la taxe d’habitation tandis que le nouveau propriétaire paie les gros travaux et les grosses réparations ainsi que la taxe foncière. La pleine propriété subit un démembrement entre nue-propriété (acheteur) et usufruit (vendeur).

Comment avez-vous connu Dominique Charrier ?

C’est le hasard des affaires dans un premier temps ! Nous avions remarqué une de ses annonces et nous avons été visiter un bien avec lui.

Nous avons directement senti que tout était carré et bien fait de la part de Mr Charrier mais c’est un tout qui fait que nous avons fait affaire : le bien nous plaisait et le courant est bien passé avec le vendeur. L’achat s’est fait très rapidement après la sortie de l’annonce pour notre plus grand plaisir.

Nous avions visité plusieurs viagers sur le Bassin mais cela ne s’était pas aussi bien passé qu’avec Mr Charrier !

Consultez aussi l’interview d’un autre acheteur en viager, Monsieur Leroy.

Pensez-vous acheter de nouveau en viager avec Dominique Charrier ?

Nous sommes toujours en contact avec Mr Charrier. Nous avons bien failli faire affaire récemment mais n’avons pas fait d’offre assez rapidement et le bien nous est passé sous le nez. Ce sont les affaires !

Nous sommes encore à un âge où il est possible d’investir, je ne le ferai plus à 60 ans mais en attendant je reste ouvert aux opportunités. C’est l’occasion qui fait le larron, comme on dit.

Acheter en viager demande du temps : il faut se renseigner, visiter la maison, faire les négociations. Avec le travail dans les vignes, il y a des périodes plus compliquées pour nous. Il y a deux choses importantes pour moi quand j’achète en viager : que le bien me plaise (je marche au coup de coeur) et qu’il soit rentable. Je ne perds jamais les chiffres de vue.

En achetant en viager, on accepte aussi les règles du jeu : en tant que débirentier (acheteur en viager), on ne connaît pas l’échéance qui varie en fonction de l’espérance de vie des vendeurs. Mais Mr Charrier fait en sorte que l’échange soit gagnant-gagnant en ciblant ses viagers et en suivant la réglementation qu’il connaît par coeur.

Les acquéreurs bénéficient d’une décote sur la valeur vénale d’un bien. Le montant de la rente à verser se négocie également. (photo d’illustration)

Achetez-vous en viager pour préparer votre retraite ?

Je n’ai pas envie de penser à la retraite ! Mais effectivement, il faut que je l’anticipe. La retraite, c’est une étape compliquée pour un indépendant. Pour l’instant je pousse des pions et je prends plaisir à avancer et à investir pour m’assurer, pourquoi pas, un complément de retraite.

Néanmoins, je pense qu’il n’y a pas besoin de penser à la retraite pour investir en viager. C’est intéressant pour tout le monde. Mieux vaut mettre de l’argent sur un viager qu’à la banque ! A condition bien sûr que le produit soit bien ciblé et bien étudié pour vous. Si vous pouvez mettre 500 € par mois, vous ne pourrez pas mettre 1000 €.

Mais même pour des jeunes qui sont installés avec un revenu stable, cela peut être intéressant. C’est une bonne solution si vous trouvez le bon équilibre.

Être bien accompagné est essentiel. J’ai rencontré certains agents immobiliers intéressés uniquement par le profit et leurs honoraires. Le cadre était moins précis et les agents ne faisaient que le strict minimum.

Au contraire, Mr Charrier est très professionnel et choisit ses produits avec soin. Il ne court pas seulement après la recette, il fait son travail avec passion et maîtrise parfaitement son métier. Et ça j’aime !

 

Vous souhaitez acheter un bien en viager ? Faites-vous accompagner. Contactez-nous !

Dominique Charrier

About Dominique Charrier

Leave a Reply

Call Now Button